Partagez | 
 

 Lily Evans ° Don't judge a book by his cover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 14/02/2017
Crédits : avatar by Hepburns
Avatar : Keira Knightley
Multinicks : non


MessageSujet: Lily Evans ° Don't judge a book by his cover   Dim 26 Fév - 8:46


Parfois on a besoin de faire une grosse bêtise pour se rendre compte qu’on était sur le mauvais chemin.

Lily Evans
Feat. Keira Knightley


  • Lily Evans
  • Lily
  • 26 février, Dallas
  • 32 ans
  • Américaine
  • Fiancée.. enfin plus très sûre
  • Architecte d'intérieure
  • hétérosexuelle
  • Diplôme d'Architecture
  • Civils
  • Personnage inventé


Caractère
J’ai toujours été quelqu’un de très facile à vivre, bien que j’avoue être capricieuse. Mais quelle femme ne l’est pas ? Peu bavarde, je n’osais pas trop me lancer dans des conversations. Et ce trait de caractère m’est toujours resté. Talentueuse j’ai toujours eu un don pour l’écriture. D’ailleurs j’arrive à m’exprimer bien plus facilement devant une feuille de papier, cela vous surprend d’entendre que c’est de cette façon-là que j’ai trouvé l’âme sœur ? Je suis quelqu’un de protectrice, je n’aime pas voir souffrir des gens et surtout pas des enfants ou encore des animaux. Je ne fais pas prétendre être une femme au caractère fort, car je ne crois pas en être une. C’est sure que je suis devenue plus forte qu’avant, j’ai appris à me défendre…Mais ce n’est pas pour ca que j’ai un caractère fort. Je suis quelqu’un qu’on arrive à vexer très vite, une petite remarque sur mon caractère, sur mes vêtements et le tour est joué. J’ai le cœur assez fragile et je ne comprends pas comment certaines gens arrivent à bâtir un mur autour de leur cœur. Moi j’y arrive pas, je m’attache beaucoup trop vite aux gens et j’ai du mal à les lâcher par la suite. Je suis quelqu’un d’assez complexé, j’ai longtemps eu des soucis avec mon poids et du coup je suis devenue quelqu’un de très incertaine, je suis quelqu’un avec très peu de confiance en elle et assez vite tourmenté.


Interrogatoire
● Depuis combien de temps êtes vous à New Orleans? Raison de votre venue?
Je suis arrivée une semaine avant que tout déraille. J’ai une cousine qui habite la nouvelle orléans et j’avais besoin d’être loin de chez moi. J’avais besoin de parler à quelqu’un, de me confier à quelqu’un… Malheureusement j’ai bien peur que j’ai fait une énorme bêtise en venant ici et je risque de la payer avec ma vie et celle de l’enfant que je porte.
● Connaissez-vous Tricell et leurs expériments?
Non je n’ai jamais entendu parler de Tricell et j’ignore d’ailleurs d’où peuvent venir tous ces monstres qui se baladent dans la rue. Personnellement je ne souhaite même pas savoir, tout ce que j’essaie de faire, c’est de survivre.
● Combien de temps pensez-vous survivre?
Honnêtement ? J’en ai aucune idée. Je suis déjà très surprise de voir que j’ai réussi à survivre jusqu’à maintenant. A croire que j’ai une bonne étoile au-dessus de ma tête. Néanmoins j’ai peur… peur de finir en cadavre, peur d’être responsable de la mort de mon bébé … Je ne sais pas combien de temps je vais encore arriver à malmener la mort… surement pas pour très longtemps.

Dans un autre monde, je suis...

● Ton Pseudo ? Angélique
● Ton age ? 27 ans
● Tu nous en dis plus sur toi ? Ouf... ceux qui veulent en savoir plus n'ont qu'à m'envoyer un petit MP Wink
● Comment as tu trouvé le forum ? Je suis là depuis la création
● Autre chose à dire ? Vive RE!

codage  by Nono


Dernière édition par Lily Evans le Dim 26 Fév - 10:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 14/02/2017
Crédits : avatar by Hepburns
Avatar : Keira Knightley
Multinicks : non


MessageSujet: Re: Lily Evans ° Don't judge a book by his cover   Dim 26 Fév - 8:52


Rapport de mission officielle

Chère William,

J’ai hâte de pouvoir enfin quitter cette école et partir à l’université. Je ne supporte pas les regards ni encore les remarques venimeuses que les gens puissent lancer à des personnes différentes qu’eux. Est-ce que toi, tu puisses comprendre une telle attitude ? Qu’on soit noir, blanc, mince ou grosse… on ne devrait pas être juger selon ces critères-là. Pourquoi les gens ne peuvent-ils donc pas voir plus loin que le bout de leur nez ? Heureusement que je t’ai toi. Tu es la seule personne à qui je peux me confier et qui montre de l’intérêt à mes sentiments. Est-ce que je t’ai déjà remercié pour cela ?
Assez parler de moi, comment cela se passe pour toi ?

Ton amie
L.


Non il ne s’agissait pas de mon journal intime, ni encore d’un blog. Mais c’était belle et bien des lettres, et oui, avec de l’encre et un bout de papier. J’ignorais qui était William, du moins je ne l’ai jamais rencontré en vrai. Par hasard je suis tombée sur une annonce et j’ai commencé à lui écrire, depuis j’ai l’impression de très bien le connaître. Je ne vais pas prétendre l’aimer même si je dois dire que parfois j’ose me l’imaginer, son sourire, son regard… mais aussi tôt je m’arrête. Il est de l’autre bout du pays. Et je suis loin d’être quelqu’un d’attirante, du moins je ne me vois pas ainsi. J’ai du mal à perdre du poids, je me sens mal dans ma peau et j’ai l’impression de rester coincé dans cette silhouette d’adolescence en surpoids sans rien pouvoir y changer.

Et puis après plusieurs années et mois de correspondance le jour que je craignais était enfin arrivée… Il allait venir. On s’était donné rendez-vous dans un petit café, en face de mon école. C’était stupide, même ridicule. Mais je me sentis angoissé, j’avais quasi passé la matinée dans les toilettes des filles. J’aurais voulu avoir son numéro afin de pouvoir tout annuler. Puis la cloche sonnait la fin des cours et c’est avec le cœur serré que je quittais le bâtiment. Surprise quand je voyais un militaire qui attendait au grillage de l’école. On s’était donné rendez-vous cela ne pouvait pas être… pourtant je n’arrivais pas à détourner mon regard de lui. Mais c’était un peu ce que toutes les autres filles faisaient également, alors il ne devrait pas me remarquer. « Lily ? » Je ne sus pas quoi dire. Alors j’hochais difficilement la tête. Est-ce que ce jeune homme canon pouvait réellement être William ? Mais le pire était encore à venir quand j’entendis les pestes de ma classe arriver. Je tournais déjà mon regard vers mes pieds, honteuse. Il était si… parfait et moi… j’étais si nulle à côté de lui. J’aurais pas du dire oui pour ce rendez-vous… Et puis une chose surprenante arrivait. William s’était approché de moi, son bras autour de mes épaules, j’osais pas bouger. Bien trop surprise. « Alors comment s’est passé ta journée ? Tu sais que j’adore ton regard ? » Hein quoi ? Il me parlait ? A moi ? Ce n’est que bien plus tard, en arrivant au café, que je compris enfin pourquoi il avait fait cela. Et je lui en étais reconnaissante. Cela avait fait du bien à mon égo et en même temps à ma réputation. J’étais certaine que demain on allait me poser plein de questions sur ce beau soldat. On a tellement parlés que j’en ai même oublié le temps et que je me suis fait grogné en rentrant chez moi. Mais cela n’avait aucune importance, j’étais sur un nuage.

On a continué à s’écrire et à se voir dès qu’on le pouvait. C’était devenu mon meilleur ami. L’entrée à l’université fut une bonne chose pour moi, mon corps semblait enfin vouloir m’obéir et les cours de sport et les fruits et légumes faisaient enfin leur effet. Petit à petit William et moi on a commencés à sortir ensemble. On a beau dire loin des yeux loin du cœur, ce n’était pas du tout vrai. On s’écrivait tellement souvent qu’on était au courant de tous les faits et gestes de l’autre. Après mes études, on se met de manière officielle ensemble en devenant des cohabitants. Les années passent et il finit par me demander en mariage, chose que j’accepte. Mais voilà… il y a quelques semaines je me rends compte que mon corps commence à nouveau à me désobéir… Je fais le test et oui… je suis enceinte. Prise d’angoisse, de peur, je commence une dispute avec William. Le pauvre il n’y comprenait rien ; j’ai pris mes valises et suis parti me vider l’esprit chez une cousine en nouvelle orléans.

Chère William.

Si tu lis cette lettre c’est que… je ne sais pas.. ce que je n’ai pas su te retrouver. Peut-être est-ce trop tard, peut-être est-ce que je ne suis pas assez forte ni intelligente pour survivre dans cette ville…. Je ne vais pas m’attarder sur tout ce que j’ai vu ici, je suppose que tu es au courant. S’il te plait ne t’en veux pas. Je suis la fautive dans notre dispute… je me suis laissé aller dans ma peur et je regrette… je regrette d’être parti et de ne pas t’avoir parlé de mes peurs. J’espère que tu pourrais me pardonner. J’aurais tellement voulu te le dire en face… Mais j’ignore si cela va être possible… Alors je laisse cette lettre dans un tiroir dans la chambre d’amie de ma cousine… espérant que si j’arrive pas à venir à toi, cette lettre, elle, y arriverait. Si je suis partie, c’est parce que j’ai pris peur. Je suis enceinte… tu vas être papa… du moins je l’espère… C’est stupide, j’ai eu peur que tu ne puisses pas être là pour l’accouchement, que tu ne serais peut-être plus là pour éduquer l’enfant avec moi… Et au final, c’est moi qui fait tout fourré… Je suis désolée… j’espère avoir la chance de te le dire… mais au cas ou…

Je t’aime.
Ta Lily pour toujours.

codage  by Nono
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 14/02/2017
Crédits : @nemesis
Avatar : Katheryn Winnick
Multinicks : non


MessageSujet: Re: Lily Evans ° Don't judge a book by his cover   Dim 26 Fév - 13:12

j'adore ton histoire

_________________

- Enjoy your life, you do not get out alive anyway. -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 14/02/2017
Crédits : avatar by Hepburns
Avatar : Keira Knightley
Multinicks : non


MessageSujet: Re: Lily Evans ° Don't judge a book by his cover   Dim 26 Fév - 17:00


_________________

Lily Evans ☂️Come and take these tears away. I need your arms to hold me now. The nights are so unkind. Bring back those nights when I held you beside me Come back to me cause life is so cruel without you here beside me(c)hellsangels & Arya_C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lily Evans ° Don't judge a book by his cover   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lily Evans ° Don't judge a book by his cover
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lily Evans [Terminée]
» [04/02/1458-2nd mandat Lily-jane] Gotetdeb, seigneur de Montesquieu Volvestre
» Une bière aux Trois Balais ? [PV : Dimitri !]
» Lily Evans
» HERMÓD ▬ You can't tell a book by its cover

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Till the world ends :: Chapitre II : The Start :: Votre Passeport-
Sauter vers: